Avertir le modérateur

21 février 2008

L 'Opensource n'aime pas les logiciels gratuits de Microsoft

Le programme DreamSpark de Microsoft qui permet à des étudiants d'utiliser des logiciels de Redmond gratuitement dans le cadre de leurs études, ne plait pas aux détracteurs du Géant des Logiciels qui y voient une manoeuvre d'évangéliser les étudiants en les détournant des logiciels libres qui sont aussi gratuits.


L'initiative de Microsoft de proposer gratuitement à des étudiants l'accès à des logiciels propriétaires et à prix d'Or, fait des vagues dans le milieu de l'OpenSource, comme l'Aful qui y voit un cadeau empoisonné, qui phagocytent nos étudiants, les détournant des Logiciels Libres.

Bon, soyons clairs, tant que les étudiants utilisent les logiciels de Microsoft dans le cadre de leurs études, tout est gratuit et à la fin de leur cursus, si l'utilisation des dites applications perdurent, il faudra s'acquitter d'une licence en bonne est due forme, une clause mentionnée dans le contrat du DreamSpark.

De son coté l' OpenSource qui a aussi des outils de développement en accès gratuit et libre s'indigne et montre du doigt Microsoft qui jouerait alors une carte marketing et non philanthropique, un moyen dès le berceau d'attirer les étudiants vers les technologies Microsoft, pour faire oublier qu'il y a aussi des Logiciels Libres et gratuits, dixit Silicon.

 

L'Aful pour Association francophone des utilisateurs de Linux et des logiciels libres dénonce donc cette pratique douteuse de Microsoft et crie au scandale, d'autant plus que dans ces domaines (bases de données, serveurs web, langages, etc.) les applications de Microsoft n'ont pas un impact significatif en part de marché (entendons-nous).

Ainsi par cette initiative, l'Aful accuse Microsoft d'être en quelque sorte un dealer en créant chez les étudiants une dépendance aux applications de Redmond, ainsi une fois dans le milieu industriel, les étudiants voudront travailler sur des logiciels Microsoft et pas sur des Logiciels Libres.

Si l'Aful montre que la montée en puissance des Logiciels Libres poussent Microsoft dans ses derniers retranchements, on en oubliera pas pour autant que cela fait des années que l'Enseignement bénéficie d'escompte important sur les licences des produits Microsoft.

On ne saurait remettre en question un cadeau quel qu'il soit d'ailleurs et on conviendra alors qu'à cheval donné, on ne regarde pas les dents !

09:30 Publié dans Microsoft | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

pardon, il faut le dire si le cadeau est empoisonne ! a partir du moment ou le code source n'est pas sous licence GPL ou BSD, c'est au final un cadeau empoisonne. Pour en revenir aux expressions, . Car une fois hors du champ d'application de l'accord MS, genial, vous voila devoir payer plein pot des logiciels inutiles. Peut-etre que les logiciels libres sont moins sexy, plus austeres d'abord, mais au moins, on sait ou on va ! Pas de mauvaise surprise ! Pas de changement arbitraire de version ou de support, pas de fin de vie programmee genre XP, bien mieux que Vista mais mis a la retraite anticipee pour ne pas faire de l'ombre au "nouveau" produit, donc "meilleur" (dommage, Vista rame).

Écrit par : racketiciel | 21 février 2008

2 philosophies :

D'un coté des logiciels propriétaires à pris d'Or et de l'autre des logiciels libres gratuits.

Dans le cadre du Shared-Source, Microsoft ouvrait déjà le code de ses applications, cette fois-ci avec le DreamSpark, Microsoft va encore plus loin.

Si l'on utilise plus le programme DreamSpark, il faudra acheter une licence, c'est bien clair

Chez Microsoft on fait du business, du profit, normal c'est une société commerciale, pas étonnant de voir "valser" les applications.

Tout n'est que question de choix, pour tant soit peu que l'on dispose de l'information

Écrit par : JerryG | 21 février 2008

Ah oui? A cheval de troie donné on ne regarde pas les dents?

Et quand on vous DONNE à fumer, boire, sniffer ... vous ne regarder toujours pas les dents?

Gaffe si vous avez des enfants, très sincèrement: gaffe!

Écrit par : Germain | 21 février 2008

"Et quand on vous DONNE à fumer, boire, sniffer ... vous ne regarder toujours pas les dents? "


A défaut, on peut toujours refuser, c'est encore une question de choix.

Écrit par : JerryG | 21 février 2008

"A défaut, on peut toujours refuser, c'est encore une question de choix" ....
et donc il a bien fallut les regarder ces dents qui dérangent, sauf à être tomber dans l'abrutissement inverse!

QUelle entreprise milliardaire ou non donne sans vouloir être, d'une façon ou une autre, payer de retour? C'est la base même du commerce qui est en jeu: vendre du bon ou du mauvais service ou produit, voire du vent, mais vendre et autant que faire se peut "captiver"/fidéliser le client, et payer dans trois mois ...

Écrit par : Germain | 21 février 2008

Microsoft bien qu'éditeur de logiciels est une société commerciale, dont le but est de faire du profit.

Si un produit satisfait un client, il en convaincra 3 autres, si un produit ne satisfait pas un client, il en détournera 10.

C'est une Loi en marketing.

Il faut croire que Windows et ses imperfections ont conquis de nombreux clients (95 % de PDM)

Mac OS/X est un excellent produit et tres cher, ça n'en a pas fait pour autant le produit le plus démocratisé.

Linux (distribution) est aussi un bon produit et gratuit et ses parts de marché ne dépasse pas 1 % depuis 20 ans.

Le consommateur est exigeant et si un produit (quelles ques soient ses défauts) plait, ce sera alors ce produit qui sera acheté.

Mais nous sur le JDNG nous croyons surtout au marketing viral, c'est de l'information que nait l'éducation.

Et on se rappelera alors que le meilleur produit est bien celui que l'on a choisi.

Écrit par : JerryG | 21 février 2008

"Si un produit satisfait un client, il en convaincra 3 autres, si un produit ne satisfait pas un client, il en détournera 10."
Ils iront se servir où? la (quasi) seule société qui existe est vendue de façon liée (niez vous cela?) qq solutions nouvelles apparaissent récemment mais c'est encore embryonnaire. Comment acheter un portable vierge sans passez individuellement par la justice?

"C'est une Loi en marketing"
oui, lorsqu'il y a possibilité de choix (et donc concurrence) entre divers produits mais pas lorsque le choix est "ça ou rien".

"Windows et ses imperfections ont conquis de nombreux clients"
M$ les a pris à qui, sans concurrence le choix étant "ça ou rien" ?

Je me demande vraiment pourquoi M$ a peur de la concurrence (Cf les comportements de son PDG face au moins de 1% de linux !!!) ?

Une société vraiment libérale et humaniste, c'est pour quand ?

Écrit par : Germain | 21 février 2008

Au temps néandertalien du PC, il n'y avait que Windows, un peu de Mac et Linux, je n'en ai pas souvenir sur cette époque.

Donc tous les PC sortaient avec une licence Windows, un contrat passé entre IBM et Microsoft.

Aujourd'hui c'est autre chose, on a du choix :

WinXP
WinVista
Mac OS/X
Linux

Bien sûr tout le monde n'est pas satisfait, il faudrait aussi des PC vierges.

Mais c'est un grand pas pour le consommateur d'avoir un certain choix, mais on remarque que bien souvent les jeunes acheteurs de PC, consultent leur entourage avant l'acte.

Et comme Windows est présent pour 95 % dans le monde, ces acheteurs achetent Windows pour une question de proximité.

Les ventes de PC Linux ne font que 0.2 % des ventes chez Dell, ce qui signifie que 99.98 % des autres ventes se font en Windows.

Quant à la société vraiment libérale et humaniste, je n'y crois pas.

Écrit par : JerryG | 21 février 2008

"Aujourd'hui c'est autre chose, on a du choix"
Pour l'acheteur qui éprouverait qq difficulté à obtenir que le pc qui l'intéresse soit équiper autrement qu'avec un produit de la marque microsoft, rappelons que l'organisme officiel qui s'occupe de la concurrence, de la répression des fraudes et du respect du code de la consommation est la DGCCRF (présente dans chaque département + un site national http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/ )

"Quant à la société vraiment libérale et humaniste, je n'y crois pas"
Cela , c'était clair.

Écrit par : Germain | 22 février 2008

"Aujourd'hui c'est autre chose, on a du choix"
Pour l'acheteur qui éprouverait qq difficulté à obtenir que le pc qui l'intéresse soit équiper autrement qu'avec un produit de la marque microsoft, rappelons que l'organisme officiel qui s'occupe de la concurrence, de la répression des fraudes et du respect du code de la consommation est la DGCCRF (présente dans chaque département + un site national http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/ )

"Quant à la société vraiment libérale et humaniste, je n'y crois pas"
Cela , c'était clair.

Écrit par : Germain | 22 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu