Avertir le modérateur

25 janvier 2008

Mac OS/X une cible privilégiée par les pirates

Dans le domaine des systèmes d'exploitation, c'est Windows qui est le terrain de jeu des vauriens du Net, les hackers du coté obscur s'en donnent à coeur joie en exploitant des failles et en créant des vermines numériques, et bien il se pourrait que dans les années à venir, ce soit Mac OS/X qui ait la faveur des pirates.


Le meilleur des mondes Windows/Unix, le Mac qui souriait béatement devant les attaques des piratent qui saccageaient son collègue Windows, risquerait à plus ou moins long terme de subir à son tour des attaques virales orchestrées par des voyous, qui y voient un nouvel eldorado.

Il faut le reconnaître, les systèmes d'exploitation dérivés de UNIX (Mac OS/X et Linux) se targuent d'être quasiment impénétrables aux attaques virales, les hackers préférant s'acharner sur Windows qui couvrent quasiment 95 % de la planète système d'exploitation.

On le comprendra aisément, à défaut de créer un virus, autant le faire pour le plus grand nombre, Mac OS/X ne dépasse pas 4 % et Linux frôle les 1 %, des marchés qui n'intéressent pas les hackers, "Pas assez important".

Si dans les temps néandertaliens du PC, les hackers pirataient les système pour l'exploit en attendant une reconnaissance de leurs pairs à l'instar de Kevin Mitnick, aujourd'hui la donne a changé, les hackers sont devenus criminels et voleurs numériques, à l'instar du trojan OSX-RSPlug-A, un cheval de Troie qui tente de voler les données personnelles et confidentielles des utilisateurs de Mac dans le seul but de leur voler de l'argent.

Entre les sites Web amateurs et pro dont les pages sont infestées à l'insu même de leur propriétaire, Sophos a recensé quelques 6.000 pages vérolées journellement, un danger qui devrait prendre de l'ampleur dans les prochaines années.

Bon, à défaut de sombrer dans la parano, il ne fait aucun doute que la Communauté Mac devra bon grès mal grès prendre des mesures de précautions, à l'échelle de la menace grandissante.

On se rappellera que même si les OS dérivés de UNIX sont moins touchés par les virus/malwares que Windows, ils ne sont pas exemptes de saletés numériques, mais de part leur conception l'incidence d'un virus s'en voit limiter par les droits Root (droit administrateur comme sous Windows XP/Vista)

Et puis, il n'y a pas de fumée sans feu, comme le prouve les solutions de protection antivirale des éditeurs tiers qui s'intéressent aussi à Mac OS/X et à Linux et ce n'est pas qu'une question de business !

Mais bon, décidemment, les vauriens ne respectent plus rien !

09:35 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu