Avertir le modérateur

15 janvier 2008

Insolite : Simulem la Simulation virtuelle pour la SNCF

Il n'y a pas que les ados et les seniors qui jouent aux jeux vidéo, mais aussi des personnages très sérieux comme ceux de la SNCF qui via un logiciel de simulation (Le monde virtuel de Simulem) développé par l' INRIA de Rennes permet de gérer, de concevoir et d' aménager ses gares pour améliorer le déplacement de ses usagers.


Simulem calque son mode de jeu sur celui du très célèbre jeu vidéo Les Sim's, ainsi dans l'univers d'une gare virtuelle, des personnages numériques ayant les traits et comportements des usagers de la SNCF vaquent comme n'importe quel quidam/usager/client de la SNCF, une aubaine donc pour les responsables du trafic.

3c5d229156df76d96cfbc494e1c0eaca.jpg

Le tout en 3D permet donc de gérer la gare, les "bots" comprenez les personnages numériques ont les mêmes comportements que dans la vraie vie, à savoir que comme tous clients, ils arrivent à la gare, prennent leur ticket, se renseignent aux panneaux d'affichage, montent dans les trains quand celui-ci est annoncé, etc.

Comme les bots calquent leur vie sur celle d'un vrai personnage, ceux-ci peuvent aussi arriver en retard, courir sur les voix des quais, prendre le train à la dernière minutes et même le rater, ou mieux encore échanger leur billet via le biais d'une borne interactive, etc. Le fonctionnement de la gare est basé sur les données réelles.

« Il est même possible de simuler différents profils d’usagers : des touristes un peu perdu, des hommes d’affaires pressés, des habitués qui ont déjà leurs billets et qui savent quel est leur quai. Nous pouvons encore simuler des badauds qui se promènent dans la gare sans avoir de train à prendre ou encore des personnes qui accompagnent ou qui viennent chercher des voyageurs. » précise Delphine Lefebvre à l'origine du simulateur de la SNCF.

C'est si vrai que même en cas de retard des trains, les Sim's de la SNCF vont boire un café, lisent les journaux et vivent comme un vrai usager les affres de la vie de voyageur.

Ainsi la SNCF peut "observer les comportements précis des passagers. Quels sont leurs trajectoires, quels sorties empruntent-ils, quels sont les points d’embouteillage, quel est le temps moyen pour se rendre de l’entrée jusqu’au train etc… Ils peuvent ensuite prévoir les aménagements qui facilitent la circulation."  explique Stéphane Donikian, responsable du projet à l’INRIA.

Le programme informatique prévoit même que le retard des trains agit aussi sur le comportement des bots, dixit Nouvel-Obs

Quant à savoir si dans le monde virtuel de Simulem les bots peuvent faire grèves et défiler dans la gare avec des banderoles de contestation, c'est possible dit son concepteur, mais pas demandé par la SNCF !

Trop fort !

Visionnez la vidéo de Simulem

09:30 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu